Dans l'actualité

Le conseil du moment

Dans le cadre d'une IRM, faut il craindre les injections répétées de gadolinium ?

Le gadolinium est un produit de contraste utilisé pour la réalisation d’IRM de diagnostic ou de suivi de la SEP. Il a depuis été démontré que, dans certaines conditions, il pouvait s’accumuler dans le cerveau. Alors, faut-il craindre le gadolinium ? Le Dr Lydiane Mondot, radiologue diagnosticien au CHU de Nice, répond aux questions du Dr Mikael Cohen.

Conseils d’experts

Concept

Afin d’apporter des réponses concrètes aux questions les plus fréquemment posées concernant la vie quotidienne, les experts du groupe Avancées SEP se sont improvisés reporters.

 

En interrogeant d’autres professionnels impliqués dans la prise en charge de la sclérose en plaques, ils vous apportent un éclairage pratique sur les multiples facettes de cette maladie.

 

Venez régulièrement découvrir leurs nouvelles vidéos.

Le groupe d’experts Avancées SEP

Afin d’appréhender les changements dans la prise en charge globale de la SEP, Roche a proposé de constituer le groupe d’experts Avancées SEP.

 

Roche et Avancées SEP ont construit ensemble un incubateur d’idées afin d’imaginer de nouveaux outils pour améliorer la prise en charge de la SEP.

 

Ce groupe est constitué des Professeurs David Brassat (Toulouse), Pierre Clavelou (Clermont-Ferrand), Jérôme de Sèze (Strasbourg), Pierre Labauge (Montpellier), Thibault Moreau (Dijon), Patrick Vermersch (Lille) et des Docteurs Benedetta Bodini (Paris), Bertrand Bourre (Rouen), Mikael Cohen (Nice), Françoise Durand-Dubief (Lyon), Anne-Marie Guennoc (Tours), Emmanuelle Le Page (Rennes), Elisabeth Maillart (Paris), Claude Mekies (Toulouse), Sandrine Wiertlewski (Nantes).