Lumière sur la SEP : “Que sont-ils devenus ?” – L’histoire de Laurent Tricot

Article

Retrouvez l'histoire de Laurent Tricot, patient du réseau G-SEP à Lille, que nous avons rencontré lors du 3ème épisode de Lumière sur la SEP.


Il y a plus d’un an, les équipes de lumière sur la SEP faisaient la connaissance de Laurent, un féru de course à pied qui croque la vie à pleines dents. Aujourd’hui, nous avons décidé de revenir sur ce parcours qui fait de lui un des moteurs de “Solidaires en Peloton” dont il est fier de porter les couleurs pour le compte de l’ARSEP qui finance la lutte contre la sclérose en plaques.

 

Aujourd’hui Laurent est un homme apaisé, proche de sa famille, de ses collègues, et de ses amis. Il a confiance en l’avenir et se concentre sur son envie de continuer à vivre une vie “belle et normale », mais ce n’a pas toujours été le cas.

 

En 1992, lorsque cet homme originaire de la région Lilloise a été diagnostiqué à l’âge de 19 ans après une première poussée violente, et 5 semaines à l’hôpital, son avenir l’angoissait. En 1996, désireux de célébrer sa mobilité qu’il pensait menacée, il s’est lancé un défi, celui de courir un marathon.

 

Depuis ce jour, le sport est devenu un élément indissociable de sa vie, et ce, pour plusieurs raisons. Selon lui, le sport a des effets apaisants et lui procure un sentiment de liberté et de bien être dont il ne veut plus se passer. « Je me sens, après une séance, tout simplement bien. Et c’est expliqué : lors de la pratique, des endorphines sont libérées par le corps et viennent calmer douleurs et inflammations : ceci ne peut avoir que de effets bénéfiques dans cette maladie qui vient ‘mettre le feu’ à la gaine de myéline de nos neurones. »

 

Chaque jour, Laurent s’investi au sein de divers projets afin de réaliser son rêve : Permettre à toutes les personnes atteintes de la SEP, de pratiquer une activité sportive adaptée à leur profil dans le but d’améliorer leur quotidien.

 

Vous l’aurez compris, pour Laurent, pas question de regarder en arrière, pas question non plus de se concentrer sur ses symptômes actuels. Même si la fatigue et des troubles de la concentration continuent de se manifester de temps à autre, Laurent se concentre sur son bonheur et va de l’avant.

 

Si vous souhaitez encourager ce papa de deux enfants dans sa lutte contre la SEP, rendez-vous sur la ligne de départ du marathon du Mont Saint Michel qui aura lieu en Mai 2019.

 

Lien vers l’émission de Laurent Tricot :

https://www.facebook.com/LumieresurlaSEP/videos/1872916666344651/

 

D-19/0021 – Etabli en Février 2019