Le temps partiel thérapeutique

Tra­vailler à temps plein peut s’avérer dif­fi­cile quand on est atteint de sclérose en plaques. Pour con­serv­er mal­gré tout une activ­ité pro­fes­sion­nelle, le temps par­tiel thérapeu­tique peut être une solu­tion. Le Pr Thibault More­au inter­roge à ce sujet Elodie Thiébault, assis­tante sociale de la Cli­boSEP à Dijon.

Et vous,
qu'en pensez vous ?

3 commentaires
Ajouter un commentaire

Linda

01/07/2021

Bonjour. Oui et ? Si l employeur ne veut pas que fait on ? Merci. A vous lire.

Répondre

roselineb

06/07/2021

Bonjour Linda,

L’employeur a le droit de refuser le mi-temps thérapeutique d’un de ses salariés que s’il existe un motif légitime en relation avec le fonctionnement ou l’intérêt de l’entreprise.
Il doit alors faire connaître les raisons de son refus pour qu’il soit valable (article L4624-6 du Code du travail). En cas de refus sans motif légitime, le salarié pourra demander des dommages et intérêts auprès du Conseil de Prud’hommes.

Cat

02/07/2021

Pour ma part je ne peux plus travailler car position assise provoque des douleurs et position debout inconfortable
Je n ai droit qu à 1 pension d invalidité...
J ai du arrêté de travailler en 2014 et j ai 53 ans

Répondre
Ajouter un commentaire